Allez pour la publicité
«Retour aux nouvelles

nouvelles

24.02.2018

La corruption à Chypre est moins

Dans la note de l'organisation internationale de lutte contre la corruption Transparency International pour l'année 2017, Chypre est passée de 42 à 45 en 2016, améliorant son score de 55 à 57.

La note de Chypre est la même que celle de la République tchèque, de la République dominicaine et de l'Espagne, légèrement inférieure à celle de la Lettonie et de Saint Vincent et les Grenadines, mais supérieure à celle de la Géorgie et de Malte.

Rappelons que l'année dernière, Transparency International a révoqué l'accréditation de son unité chypriote parce que les deux organisations interprétaient différemment le concept de «corruption». La direction de la mission à Chypre a estimé que le blanchiment d'argent n'était pas de la corruption et ils étaient catégoriquement en désaccord avec l'organisation mère.

Dans la liste des pays 183, la Nouvelle-Zélande a pris la première place, qui a marqué des points 89. Il est suivi par le Danemark (points 88) et la Finlande, la Norvège et la Suisse (points 85). L'état le plus corrompu était la Somalie (points 9), ainsi que le Sud Soudan et la Syrie (points 12 et 14 respectivement).

Parmi les pays européens, outre les pays susmentionnés, la Suède, le Luxembourg et les Pays-Bas ont également de bons indicateurs. Le pire est en Bulgarie, en Hongrie, en Roumanie et en Grèce.

Source: Entreprise prospère

tags: Chypre, la corruption Note