Allez pour la publicité
«Retour aux nouvelles

nouvelles

13.02.2018

Erdogan met en garde les compagnies pétrolières et gazières contre les "erreurs" sur le plateau de Chypre

Les compagnies pétrolières et gazières ne devraient pas faire d'erreurs dans l'exploration géologique sur le plateau de Chypre, effectuant des travaux sans accord avec la communauté turque de l'île, a déclaré le président turc Tayyip Erdogan.

La Turquie s'est précédemment opposée à plusieurs reprises à l'exploration de gisements de pétrole et de gaz à Chypre sans tenir compte des intérêts de la communauté turque de l'île.

« Que personne ne pense que nous ne remarquons pas les aventuriers tentent de trouver des gisements de gaz au large des côtes de Chypre. Nos navires de guerre sont des activités nécessaires. Je mets en garde les sociétés étrangères qui font confiance aux autorités de la partie grecque (Chypre) ne fait pas ces erreurs de calcul, de ne pas devenir un outil dans leurs jeux ", a déclaré Erdogan, s'adressant aux députés du Parti de la justice et du développement au pouvoir.

Les navires de la flotte turque bloquent la plate-forme flottante Saipem 12000, qui fore dans la ZEE chypriote pour la compagnie pétrolière italienne ENI, et l'empêchent de passer au bloc numéro 3 EEZ et commencent à y travailler. Avant cela, la compagnie pétrolière italienne ENI, ainsi que la France Total à percer sur le numéro de site dans la zone économique exclusive de Chypre 6 et 8 Février a confirmé la présence de réserves de gaz dans le champ « Calypso 1 ».

Le président chypriote Nicos Anastasiades a déclaré dimanche que la Turquie continue dans la provocation ZEE Chypre et a noté que Nicosie a l'intention de rechercher un terme aux violations du droit international de la part d'Ankara.

Source: RIA Novosti

Auteur: Alain Palazhchenko

tags: Erdogan, Politique, Turquie, Chypre, Gaz, Mer Méditerranée