Allez pour la publicité
«Retour aux nouvelles

nouvelles

13.01.2018

Les banques de Chypre renverront de l'argent aux acheteurs d'Internet fraudés

L'Association chypriote pour la protection des droits des consommateurs appelle une fois de plus les habitants de l'île à faire preuve de prudence lorsqu'ils achètent des sites Web inconnus. Surtout, cela concerne les sites qui annoncent de gros rabais ou indiquent des prix trop bas pour les marchandises.

Récemment, l'Association chypriote de protection des consommateurs a appelé les résidents de l'île à faire preuve de la plus grande prudence lorsqu'ils font des achats sur des sites inconnus. Ces derniers temps, les cas de fraude sur Internet ont augmenté. Les escrocs opèrent selon le schéma des "grandes remises" pour les marchandises coûteuses. Ainsi, en se rendant sur un site inconnu avec l'envie d'acheter, par exemple, un téléphone coûteux avec une remise de 80%, le consommateur saisit les coordonnées de sa carte bancaire. Après avoir cliqué sur le bouton "acheter", pas le montant spécifié, mais tout l'argent est effacé du compte de la carte.

Les représentants de l'Association informent que si une personne est victime d'une telle fraude, alors il peut contester la transaction dans la banque, qui a émis sa carte de crédit.

La banque est obligée de prendre en considération la plainte du client, car à ces fins les banques ont développé des procédures spéciales pour résoudre ces problèmes. Si la réclamation du client est justifiée, la banque retournera tout le montant retiré sur le compte du client. Parfois, les banques refusent d'accepter de telles plaintes. Ce refus est dû au fait que les employés de la banque ne sont pas au courant des procédures d'examen de ces questions, rapporte Philenews.

Les victimes de la fraude sur Internet peuvent également demander de l'aide en appelant 700 00 700, en envoyant un e-mail à info@katanalotis.org.cy ou via site Web L'Association des consommateurs de Chypre.

Source: RuCy

Auteur: Elena Savchenko

tags: Chypre, Internet, Shopping, Fraude, Banques